Votre plan d’épargne

Le Monde de l’Investisseur

%

Taux maximal de calcul de la retraite de base ou « taux plein » ; ceci contre une obligation d’aller jusqu’au bout. Or quel sera votre âge de départ dans X années ?

C’est quoi le PERP ?

Le PERP, Plan Epargne Retraite Populaire, a été créé par la loi Fillon en août 2003. C’est un contrat d’assurance individuel et facultatif. Le souscripteur effectue des versements sur son plan jusqu’à l’âge de départ en retraite (62 ans pour ceux nés depuis le 1er janvier 1955). Une fois à la retraite, le souscripteur voit son capital accumulé converti en rentes. Ces rentes lui seront reversées jusqu’à son décès.

Les avantages du PERP

Les sommes versées au capital sont déductibles, dans certaines limites, des revenus imposables
Un avantage fiscal très intéressant pour les contribuables fortement imposés (plus de 30%). Plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, plus l’économie d’impôt est importante.
La certitude de bénéficier d’un complément de retraite à vie

Sur quels supports financiers sont placées les sommes ?

Il existe plusieurs catégories de contrats PERP proposés par les établissements. Ces contrats se distinguent par les supports financiers sur lesquels le capital est affecté. C’est très important car de là va dépendre le rendement du PERP et la sécurité de l’investissement placé. On en dénombre quatre.

Les PERP en €
C’est le placement le plus sûr, il ne comporte aucun risque. La valeur de votre capital ne peut pas diminuer et ce quelque soit la conjoncture économique, en revanche les rendements sont modestes, environ 3.5% par an, les sommes versées par le souscripteur sont investies dans des obligations nouvellement émises.

Les PERP à gestion sécurisée
Les versements sont affectés sur un fonds en euros sécurisé (même caractéristiques que pour le PERP en euros) et sur un ou plusieurs supports boursiers (SICAV, fonds communs de placement). Les perspectives de gains sont plus importantes mais aussi plus risquées, le capital versé sur les supports boursiers n’est pas garanti. La quote-part des affectations entre les supports financiers et  le fonds en euros sécurisé évolue en fonction que l’on s’approche de l’âge de la retraite, plus on approche de la retraite plus la quote-part affectée sur le fonds en euros sécurisé est importante.

Les PERP en gestion libre 
Sur ces plans le souscripteur répartit ses versements à ses risques et périls sur les différents supports financiers proposés par l’établissement. A tout moment le souscripteur peut modifier sa répartition en réalisant des arbitrages. Attention, les arbitrages effectués sous les PERP en gestion libre sont payants, de 0.5 à 1% du montant des sommes transférées.

La disponibilité du capital

Les fonds placés dans un PERP sont bloqués jusqu’au départ en retraite ou à l’âge légal de départ en retraite, 62 ans. Cependant 6 cas exceptionnels permettent de débloquer les fonds de façon anticipée.

Invalidité de 2ème ou 3ème catégorie du titulaire du PERP. Elle est établie par la Sécurité Sociale ou reconnue soit par la COTOREP soit par la commission départementale de l’éducation spéciale à condition d’atteindre le taux minimum de 80% d’incapacité
Fin de droits aux allocations chômage du titulaire du PERP suite à un licenciement
Cessation d’activité non salariée du titulaire du PERP suite à un jugement de liquidation judiciaire
Absence de contrat de travail ou d’un autre mandat depuis au moins deux ans pour les mandataires sociaux
Décès du conjoint ou du partenaire de PACS

La Fiscalité du PERP

Chaque année, les sommes versées sur un Perp sont déductibles pour chaque membre du foyer fiscal, dans la limite d’un plafond global.

Pour les versements effectués en 2015, ce plafond est égal au plus élevé des 2 montants suivants :
10 % des revenus professionnels de 2015, nets de cotisations sociale et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 30 616 €,
ou 3 861 € si ce montant est plus élevé.

Concernant l’avantage fiscal grâce aux PERP, il est directement lié au taux d’imposition.
Plus ce taux élevé, plus la diminution d’impôt  sera importante. Cet avantage est directement lié au taux d’imposition :
SI la tranche est à 14%, alors l’adhérent pourra déduire 14% de ses versements
Si la tranche est à 45% alors, l’adhérent pourra déduire 45% de ses versements (dans la limite des plafonds

 

Les fonds sont bloqués jusqu’à l’âge de départ en retraite 

La rente est imposable au même titre que la retraite 

Une rente au montant incertain. En cas de liquidation à la retraite en 2012, pour obtenir une rente de 300€ mensuelle à 62 ans, il faut un capital de 107 500€. Mais si vous investissez à partir d’aujourd’hui vous ne savez pas quel sera le montant de votre rente. La rentabilité sera évaluée au versement de la première rente. 

C’est un placement de longue durée, si le souscripteur commence les versements à 25 ans, il devra attendre environ 40 ans pour profiter des fruits de son investissement

 

 

Comparez votre besoin
en quelques clics !

COMPAREZ

toutes nos offres

SÉLECTIONNEZ

le contrat le plus adapté

ACCOMPAGNE

par nos experts

DEVIS 100% gratuit
Nous CONTACTER

PARRAINAGE